Grille stellaire

De Buck Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grille stellaire
Buck et Wilma s'approchent d'une grille stellaire.png
Buck Rogers et Wilma Deering s'approchent d'une grille stellaire active (BR25 : La Montagne du sorcier).
Nom original (VO)Stargate
Domaine d'applicationEspace
Spécifications techniques
FonctionVoyage interstellaire entre deux parties de la galaxie
Utilisation
AffiliationFédération terrienne
Renseignements non liés à l'univers Buck
Première apparitionLa Montagne du sorcier

Une grille stellaire (en anglais Stargate) est un moyen de voyage interstellaire utilisé par les petits vaisseaux spatiaux, comme les Thunderfighters ou autres navettes.

Vue générale

La grille stellaire utilise le principe de la déformation spatiale[1] (Space warp) pour raccourcir la distance entre deux portes. La grille stellaire est uniquement visible lorsqu'elle est utilisée et consiste en un diamant équilatéral formé par quatre points reliés par un rayon d'énergie. Une fois « connectés », ces rayons génèrent un champ d'énergie en son centre, permettant à un vaisseau d'y entrer. Une fois la destination entrée, l'ordinateur relaie la destination à la grille stellaire et passe en mode automatique, empêchant ainsi tout risque de « louper » la grille (BR25 : La Montagne du sorcier).

Il existe néanmoins quelques effets secondaires sur les personnes qui traversent une grille stellaire pour une des premières fois : des nausées, sensations de mal être, qui normalement disparaissent au bout de quelques traversées (BR25 : La Montagne du sorcier).

Grilles stellaires notables

Historique

Ce moyen de transport n'existait pas au XXe siècle car, d'après Buck Rogers, rien qu'un voyage vers la lune prenait déjà plusieurs jours. Ce système fut mis en place beaucoup plus tard, et est entièrement fonctionnel au XXVe siècle (BR25 : La Montagne du sorcier).

Évolution

La Montagne du sorcier

Buck Rogers traverse une grille stellaire avec le colonel Wilma Deering. Il ne se sent pas très bien à l'issue de la traversée, mais le colonel Deering le rassure sur le fait que son métabolisme physique s'habituera « normalement » au bout de quelques traversées.

Trivia

  • L'utilisation du terme de science-fiction « Star gate » semble prendre son origine dans le roman d'Andre Norton intitulé Star Gate (en), publié en 1958.
  • La fonctionnalité d'une « porte spatiale » est courante en science-fiction. Par exemple, dans Babylon 5, les « jumpgates » sont utilisés par des petits vaisseaux comme les grilles stellaires.
  • Le terme « Stargate » est plus particulièrement connu sous la forme d'un anneau circulaire dans le film de 1994 Stargate, la porte des étoiles, ainsi que sa série télévisée spin-off, Stargate SG-1.

Version française

  • Le terme anglophone utilisé est Stargate, qui a été traduit en français (dans les épisodes doublés) par « grille stellaire ». C'est ce terme qui est utilisé dans Buck Wiki pour tout ce qui est lié à la série TV Buck Rogers de 1979-1981.
  • Le terme « space warp » (déformation spatiale) a été traduit dans la VF par « mégavitesse » (BR25 : La Montagne du sorcier). Il s'agit d'une erreur puisqu'il le space warp implique le principe d'un raccourcissement des distances et non d'une accélération de la vitesse.
  • La « Stargate 4 » n'est pas numérotée dans la version française doublée de La Montagne du sorcier. Elle est juste appelée « grille stellaire ».
  • La « Stargate 5 » est appelée « Grille stellaire n°29 » dans la version française doublée de La Montagne du sorcier. Il s'agit bien évidemment d'une adaptation plutôt libre liée au mouvement des lèvres des acteurs.
  • La « Stargate 20 » est appelée « Grille stellaire 18 » dans la version française doublée de Planète des Amazones. La raison est la même que le point précédent.

Références

  1. La version française parle de « mégavitesse ». Voir le point dans la section Version française.
  2. Cette grille stellaire n'est pas numérotée dans la VF doublée.
  3. Dans la VF, elle est appelée « grille stellaire n°29 ».
  4. Dans la VF, elle est appelée « grille stellaire 18 ».